Comment réaliser des économies avec l’éclairage?

Nous pouvons tous économiser du temps et de l’énergie en étant plus attentifs à l’éclairage de nos habitations.

Tout d’abord, faites en sorte de profiter au maximum de la lumière du jour et surveillez la quantité de lumière artificielle que vous utilisez.

 L’idéal, dans une habitation conçue pour économiser de l’énergie, est de disposer de grandes fenêtres orientées vers le sud pour profiter au maximum de la lumière du jour.

Essayez d’organiser votre espace de vie selon la lumière naturelle disponible pendant la journée – le matin, les pièces qui sont situées face au sud et à l’est, et l’après-midi, celles qui font face à l’ouest. Évitez les pièces peu lumineuses et celles orientées au nord.

Vous pouvez aussi supprimer avec modération les obstacles qui empêchent la lumière du jour de rentrer : arbres, buissons…

Les arbres à feuilles caduques permettent de garder la maison fraîche en été sans bloquer la lumière en hiver. Assurez-vous que vous puissiez tirer complètement les rideaux ou les stores pour laisser passer toute la lumière. 

 – Choisissez des installations et des teintes qui garantissent une bonne quantité de lumière
– Utilisez des lampes pour éclairer de façon sélective les zones que vous souhaitez.
– Habillez vos murs de couleurs claires pour refléter la lumière disponible.
– Pour un bon éclairage, veillez à la propreté de vos lampes et fenêtres.

Vous pouvez envisager d’installer une fenêtre à tabatière dans le grenier, l’entrée, et les paliers, qui exigeront sans cela une grande quantité de lumière artificielle. Si vous prévoyez des rénovations, ce pourrait être une bonne occasion pour installer plus de fenêtres dans les endroits les plus sombres de la maison. 

Les ampoules

Nous devons tous, bien sûr, nous servir de lumière artificielle, mais le choix du type d’ampoule peut faire une énorme différence quant à notre consommation d’énergie. Les ampoules ordinaires à filament incandescent sont fort peu efficaces, car seulement 10 % environ de l’énergie qu’elles produisent se transforme en lumière, le reste étant converti en chaleur.

Dans une ampoule à incandescence, la lumière est produite lorsqu’un courant électrique passe à travers un filament ; l’ampoule brille alors en dégageant de la lumière et de la chaleur.

Pendant l’hiver, l’éclairage à incandescence est une source de lumière onéreuse, et pendant l’été, il impose une chaleur indésirable à votre habitation.

Ne vous croyez cependant pas obligé de vous précipiter pour changer toutes vos ampoules à la fois ! Essayez plutôt d’introduire peu à peu des ampoules à économie d’énergie – la prochaine fois qu’une de vos ampoules ordinaires cesse de fonctionner, remplacez-la par une ampoule fluorescente compacte.

-Dans une installation à ampoules multiples, préférez une ampoule de haute puissance en watts à plusieurs ampoules moins puissantes.
-Combinez un éclairage général et des éclairages destinés à un usage précis.
– Installez des éclairages extérieurs de sécurité équipés de détecteurs de mouvements ; vous économiserez de l’énergie tout en décourageant les intrus.

Les ampoules fluorescentes compactes

Les ampoules fluorescentes compactes fonctionnent comme des tubes fluorescents classiques, mais le tube est plus petit et replié pour concentrer la lumière ; leur forme compacte leur permet de prendre la place des ampoules incandescentes.

Elles vous permettront d’appliquer chez vous des solutions écologiques, sans perturbations, et sans faire de dépenses inconsidérées.

Les ampoules compactes fluorescentes sont plus chères que les ampoules standards, mais à long terme vous réaliserez des économies.

Elles consomment en effet moins d’énergie que les ampoules ordinaires pour produire la même quantité de lumière, car elles convertissent une partie beaucoup plus importante de l’énergie en lumière – alors que les ampoules ordinaires transforment la majeure partie de l’énergie en chaleur.

Elles bénéficient également d’une durée de vie huit fois plus étendue que ces dernières, et économisent donc énergie et matières premières au cours du processus de fabrication, tout en produisant moins de déchets. On peut les trouver dans la plupart des grandes surfaces, les quincailleries et les magasins de bricolage, et par correspondance chez les entreprises vertes.

Peut-être les avez-vous déjà remarquées dans le passé, sans les acheter, car vous les trouviez trop chères, et vous vous êtes contenté des bonnes vieilles ampoules classiques ? Si tel est le cas, pensez-y la prochaine fois !

La taille et la forme

De même que les ampoules à filaments, on peut choisir des ampoules fluorescentes compactes à vis ou à baïonnette, et l’on peut ainsi les adapter facilement.

Elles se présentent sous une grande variété de formes et de tailles, et vous pourrez choisir celles qui vous paraissent les plus appropriées pour chaque pièce de votre maison, et pour chaque lampe.

Peu importe d’ailleurs la taille et la forme choisies, mais vous vous apercevrez que les ampoules de forme « bâtonnet » donnent un faisceau lumineux plus arrondi, et conviennent donc très bien au centre d’une pièce, tandis que les plus plates fonctionnent mieux installées aux murs, car la lumière est émise par le fond et par le sommet du tube.

– Commencez par remplacer d’abord les ampoules les plus fréquemment utilisées ; c’est ainsi que vous économiserez le plus, en termes d’énergie comme sur le plan financier.
– Prenez l’habitude de toujours éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce et n’hésitez pas à harceler les autres pour qu’ils agissent de même – après tout, il est inutile d’éclairer un espace vide.
-Si vous installez des ampoules à économie d’énergie à l’extérieur, vérifiez qu’elles soient enfermées dans un compartiment hermétique afin de les protéger des grands froids.

4 commentaires

  1. Bonjour
    J’aimerai savoir ce que vous préconisez en matière d’isolation électrique dans le cadre de vos maisons?
    Cordialement

  2. Bonjour
    Un petit rappel de ce que nous proposons pour éviter toute pollution électromagnétique des habitants, par le réseau intérieur de la maison, tant en hautes fréquences qu’en basses fréquences :
    Afin de rester dans l’esprit de sécurité de la maison Bio Teknik Construction les passages électriques seront véhiculés dans des rails métalliques raccordés à la terre.

    Ces rails ont une triple fonction :
    – Isoler galvaniquement les habitants de la maison de tout rayonnement propagé par l’installation électrique
    – Isoler les câbles électriques de tout contact avec le complexe isolant afin d’éviter les feux rampants
    – Regrouper les câblages électriques dans le même passage
    Dans tous ces cas, la mise à la terre doit être excellente: impédance inférieure à 10 ohms!

    Nous espérons avoir répondu à votre demande.
    Pour de plus amples informations, vous pouvez nous contacter directement par mail en passant par la page contact du site.
    Cordialement

  3. bonjour

    J’aimerais mettre un bémol à cet engouement écologique. J’aimerais rappelé que ce n’est uniquement que du bizness et n’en a que le nom ! En effet vous nous parlez de lampes « économiques »

    1) ces lampes n’éclairent pas ou mal même si des progrès ont été réalisés

    2) écologique ? et le mercure qu’elles contiennent. On n’a pas été capable d’informer et de créer des lieux de récupération de ces bombes à retardement qui coûtent très chères.

    Résultat ? Nous avons dans nos poubelles mille fois plus de métaux lourds à cause de ces ampoules ! Bravo l’écologie !

    3) les ampoules traditionnelles même si elles sont moins économiques réchauffent votre maison (effet Joule) et si ces mêmes entreprises s’étaient plutôt lancées dans le comment récupérer au mieux cet effet Joule cela aurait fait d’1 pierre 2 coups : lumière + chaleur.

    4) c’est toujours la même histoire : le particulier est responsable et il doit faire ceci ou cela. Y a en marre de ce discours !

    Allez plutôt prendre la tête de toutes ces entreprises bizness à qui on ne dit rien et qui continuent par exemple à sur-emballer leurs produits, à délocaliser pour réaliser plus de profits et tout ça avec ce même mensonge écologique. Comme si on découvrait la chose !

    Est-ce que les gens n’ont de cerveau pour réfléchir un minimum ?

    Occupons-nous d’abord de ce qui peut être améliorer : transport par exemple = le train au lieu des camions c’est d’abord à tout ça qu’il faut leur prendre la tête, voilà de la vraie écologie !

    A tous ces écologiques, je leur demande de ne plus souscrire aux téléphones portables (métaux lourds), de marcher à pieds et de revendre leurs voitures, de planter leurs légumes dans leur jardin ou sur leurs balcons, de réduire leurs excés alimentaires et dépenses informatiques complètement inutiles, de ne plus acheter chinois, de revenir aux ampoules traditionnelles et surtout de ne plus souscrire à cette escroquerie nationale de cette écologie qui en fait n’en est pas.

    Pour être écologique, il faut être radin et on retrouvera les astuces de nos grands-mères : il est par exemple possible et c’est très efficace de fabriquer soi-même sa lessive, son savon, son dentifrice, son cirage, sa peinture, etc.

    Alors à vous tous écologiques en herbe , accordez votre discours à vos actes !

    Cordialement

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.