Etude de sol G1 à G12 : Quelques Explications

EXTRAIT NORME AFNOR NF P 94-500 SUR LES MISSIONS D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE

L’enchaînement des missions d’ingénierie géotechnique doit suivre les étapes d’élaboration et de réalisation de tout projet pour contribuer à la maîtrise des risques géologiques.

Il appartient au maître d’ouvrage de veiller à la réalisation successive de toutes ces missions par une ingénierie géotechnique

ETAPE 1 : Etudes Géotechniques Préalables (G1)

Ces missions excluent toute approche des quantités, délais et coûts d’exécution des ouvrages géotechniques qui entrent dans le cadre d’une mission d’étude géotechnique de projet (étape 2).

Elles sont normalement à la charge du maître d’ouvrage.

Etude Géotechnique Préliminaire de site (G11)

Elle est nécessaire au stade d une étude préliminaire ou d’esquisse et permet une première identification des risques géologiques d’un site.

– Faire une enquête documentaire sur le cadre géotechnique du site et l’existence d’avoisinants ;
– Définir si nécessaire, un programme d’investigations géotechniques, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats ;
– Fournir un rapport avec un modèle géologique préliminaire, certains principes généraux d’adaptation d’un projet au site et une première identification des risques.

Etude  Géotechnique d’Avant-Projet (G12)

Elle est nécessaire au stade d’avant projet et permet de réduire les risques majeurs.

– Définir un programme d’investigations géotechniques détaillé, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats ;
– Fournir un rapport donnant les hypothèses géotechniques à prendre en compte au stade de l’avant-projet, certains principes généraux de construction (notamment terrassements, soutènements, fondations, risques de déformation des terrains, dispositions générales vis-à-vis des nappes et avoisinants).

Cette étude sera obligatoirement complétée lors de l’étude géotechnique de projet (étape 2).

ETAPE 2 : Etude  Géotechnique de Projet (G1)

Elle est nécessaire pour définir le projet des ouvrages géotechniques et permet de réduire les risques importants. Elle est normalement à la charge du maître d’ouvrage et doit être intégrée à la mission de maîtrise d’œuvre générale.

coupe de sol

Phase Projet :

– Définir un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats ;
– Fournir les notes techniques donnant les méthodes d’exécution retenues pour les ouvrages; géotechniques (notamment terrassements, soutènements, fondations, dispositions vis-à-vis des nappes et avoisinants), certaines notes de calcul de dimensionnement niveau projet ;
– Fournir une approche des quantités / délais / coûts d’exécution de ces ouvrages géotechniques et une identification des risques géologiques résiduels,

Phase Assistance aux Contrats de Travaux :

– Etablir les documents nécessaires à la consultation des entreprises pour l’exécution des ouvrages géotechniques (plans, notices techniques, cadre de bordereau des prix et d’estimatif, planning prévisionnel) ;
– Assister le client pour la sélection des entreprises et l’analyse technique des offres.

ETAPE 3 : Execution des Ouvrages Géotechniques

Étude et suivi géotechniques d’éxécution (G3)

Elle permet de réduire les risques résiduels par la mise en œuvre à temps de mesures d’adaptation ou d’optimisation. Elle est normalement à la charge de l’entrepreneur.

Phase Etude :

– Définir si nécessaire un programme d’investigations géotechniques complémentaire, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats ;
– Etudier dans le détail les ouvrages géotechniques : notamment validation des hypothèses géotechniques, définition et dimensionnement (calculs justificatifs), méthodes et conditions d’exécution (phasages, suivis, contrôles, auscultations et valeurs seuils associées, dispositions constructives complémentaires éventuelles).

Phase Suivi :

– Suivre le programme d’auscultation et l’exécution des ouvrages géotechniques, déclencher si nécessaire les dispositions constructives prédéfinies en phase Etude ;
– Vérifier les données géotechniques par relevés lors des excavations et par un programme d’investigations géotechniques complémentaire si nécessaire (en assurer le suivi et l’exploitation des résultats) ;
– Participer à l’établissement du dossier de fin de travaux et des recommandations de maintenance des ouvrages géotechniques.

Supervision Géotechnique d’Execution (G4)

Elle permet de vérifier la conformité de l’étude et suivi géotechniques d’exécution aux objectifs du projet. Elle est normalement à la charge du maître d’ouvrage.

Phase Supervision de l’étude d’exécution :

Avis sur l’étude géotechnique d’exécution, sur les adaptations ou optimisations potentielles des ouvrages géotechniques proposées par l’entrepreneur, sur le programme d’auscultation et les valeurs seuils associées ;

Phase Supervision du suivi d’exécution :

Avis, par interventions ponctuelles sur le chantier, sur le contexte géotechnique tel qu’observé par l’entrepreneur, sur le comportement observé de l’ouvrage et des avoisinants concernés et sur l’adaptation ou l’optimisation de l’ouvrage géotechnique proposée par l’entrepreneur.

Pendant le déroulement d’un projet ou au cours de la vie d’un ouvrage, il peut être nécessaire de procéder à une étude d’un ou plusieurs éléments géotechniques spécifiques.

Diagnostic Géotechnique (G5)

Il a pour objet d’étudier de façon strictement limitative un ou plusieurs éléments géotechniques spécifiques dans le cadre d’une mission ponctuelle.

– Définir si nécessaire, après enquête documentaire, un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats ;
– Etudier un ou plusieurs éléments géotechniques spécifiques (par exemple soutènement, rabattement, causes géotechniques d’un désordre) dans le cadre de ce diagnostic, mais sans aucune implication dans d’autres éléments géotechniques.

Des études géotechniques de projet et/ou d’exécution, suivi et supervision  doivent être réalisées ultérieurement conformément à l’enchaînement des missions d’ingénierie géotechnique si ce diagnostic conduit à modifier ou réaliser des travaux.

Test de percolation

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.