Chaux aérienne CL 90 versus Chaux hydraulique NHL?

Sous la dénomination « chaux naturelle » on trouve donc deux types de chaux :

Nous allons essayer d’y voir plus clair …

Tout d’abord un petit rappel du cycle de fabrication de la chaux :

Le cycle de Fabrication de la Chaux

Chaux Aérienne type CL90

Sa prise à l’air par carbonatation (absorbtion du CO² contenu dans l’air ambiant) fait d’elle la chaux particulièrement adaptée aux enduits en milieux secs. Diluée avec de l’eau, elle constitue des peintures naturelles qui agrémentées de pigments, décorent les enduits.

Sa prise très lente (entre 24 et 48H) rend son emploi très souple et convient tout particulièrement aux novices en maçonnerie.

Avantage à ne pas négliger : un mortier à la chaux CL peut se conserver très longtemps.

On peut le conserver dans un récipient (type grosse poubelle), de le recouvrir de quelques centimètres d’eau qui empêchent toute prise d’air et de fermer le couvercle pour éviter l’évaporation (à surveiller de temps en temps pour vérifier le niveau d’eau).

La chaux en poudre est vendue en sacs de 25 kg. La chaux en pâte, plus fine et plus particulièrement adaptée aux laits de chaux, en pots de contenance variable.

Dans cet exemple, la marque proposant la chaux aérienne utilise encore l’ancienne dénomination CAEB mais sur l’un des côtés, le sigle CL 90 est également indiqué.

Elle est également commercialisée sous d’autres marques :

Sa résistance mécanique est de 30 kg/cm² à 28 jours.

Chaux en pâte

Le coût des chaux en pâte est  plus élevé et se situe,  entre 20 et 35 € le seau de 20 kg.

La pâte de chaux est un produit naturel.

Elle est sous forme de pâte pour avoir la certitude qu’elle soit éteinte et protégée de l’air.

Auquel cas, cela lui serait néfaste car il y aurait recarbonatation.

Son conditionnement en seau permet de la conserver à vie à condition de recouvrir la pâte de quelques centimètres d’eau. 

Chaux Hydraulique de type NHL

Sa prise se fait d’abord à l’eau puis à l’air.

Elle est conseillée en extérieur (façades exposées, dalles…) mais en intérieur aussi pour les pièces humides (salles d’eau, dalles, caves, murs enterrés…).

Elle est aussi souvent employée dans les enduits isolants au chanvre (qui nécessite beaucoup d’eau) afin de favoriser une prise plus rapide. Contrairement à la chaux aérienne, sa conservation une fois gâchée ne peut aller au delà de 24 h.

Elle laisse respirer les murs en favorisant les échanges gazeux dans ceux-ci.

Elle évite les remontées d’humidité dans les murs du fait de cet échange.

On la trouve sous 3 dénominations caractérisées par la présence d’un chiffre suivant les trois lettres « NHL ».

Attention certaines chaux hydrauliques sont mélangées avec du ciment.

Leur dénomination est alors complétée d’un Z (exemple : NHL 5 – Z).

Ces produits sont à éviter car la présence de ciment dans la chaux en annule les qualités perspirantes.

Le chiffre, donc, détermine le taux d’hydraulicité de la chaux. Plus le chiffre est gros, plus la chaux est hydraulique, plus sa prise est rapide, plus sa résistance mécanique est grande :

La chaux hydraulique NHL est vendue en 35 kg et en général de couleur grise.

Mais elle peut exister « blanche » ( en 3,5) ce qui facilite alors la mise en œuvre des rejointoiements destinés à être teintés.

Elle met en valeur les sables locaux par sa blancheur constante et elle permet d’obtenir toutes les teintes souhaitées

En règle générale, la NHL est moins chère que la CL 90 .

Son prix dépend de son hydraulicité (2, 3,5 ou 5). 

La NHL 5 est la plus hydraulique des trois et sa prise s’effectue en 3 à 5H. Elle est particulièrement recommandée dans la fabrication de dalles et dans les cas de nécessité de prise rapide.

Leur résistance mécanique (toujours à 28 jours) s’échelonne entre :.

ATTENTION ! A éviter… Ne jamais verser l’eau sur la chaux, mais toujours plonger la chaux dans l’eau

[nice_alert]Attention : La chaux est corrosive. Il faut prendre des précautions lors de sa manipulation : lunettes, masques et gants de rigueur !
[/nice_alert]

 

6 commentaires

  1. Bonjour
    Mon ami et moi cherchons un chantier participatif en bio construction pour la periode de juillet aout (voir juin eventuellement). Nous sommes ouverts a toutes propostions, dans toute la France. En stage de permaculture actuellement, nous souhaitons completer notre formation avec ce type d’experiences pratiques, en apportant toute notre energie et enthousiasme.
    Avez-vous une liste de chantiers pour cette periode et les contacts?
    merci d’avance.
    A bientot.
    Sophie

  2. j’ai besoin de connaître les noms et adresses des revendeurs de chaux en pâte pour l’yonne, pourriez-vous me les fournir ?
    j’habite Saint-fargeau en Puisaye, code postal 89170.

    à l’avance, merci

  3. Bonjour, je souhaite restaurer une pièce chez moi. Or j’ai plusieurs problématique. Cette pièce aux murs à la chaux, a été et encore un peu humide, du coup il y a du salpêtre que j’ai traité en appliquant deux fois un produit pro. Maintenant je voudrais rajeunir les murs en appliquant un badigeon à la chaux colorée (ajout de pigments ou ocres). Du coup je me pose la question de la chaux à utiliser : aérienne ou hydraulique et si hydraulique pourrais-je la teinter comme avec la chaux aérienne ? si oui quelle sont alors les proportions ?
    enfin quand on parle de badigeon, est-ce que la consistance est liquide ou plutôt épaisse ? question bête pour les connaisseurs mais je découvre et j’ai vraiment envie d’apprendre à travailler ce matériaux.
    J’habite près d’annecy si jamais il y avait des stages ou personnes désireuses de partager leur savoir, je serais très intéressé.
    Merci d’avance.

    Séverine

    1. Bonjour Séverine j’habite à aix-les-bains et je connais assez bien les stucs et la chaux en général pour l’avoir utilisé notamment en tant que professionnel.
      Pour faire un badigeon il faut de la chaux aérienne que tu trouveras facilement en poudre dans les magasins de bricolage.
      Il faut toujours humidifier le mur si celui-ci a un caractère absorbant ouvert et laisser ressuyer.
      Pour cela tu peux utiliser un pulvérisateur de jardin qui va très bien.
      Pendant que le mur sèche prépare un mélange de 1 volume de chaux pour 2 volumes d’eau pour commencer.
      Tu peux ajouter les pigments minéraux compatible avec la chaux en ayant ajouté un peu de liquide vaisselle avec de l’eau pour ne pas avoir de boulette.
      Ensuite tu peux ajuster la quantité d’eau ou de chaux en fonction de la nature de ton mur surtout.
      Si tu vois que ton mur n’absorbe pas du tout il faut une consistance plus tôt cremeuses sinon prendre un badigeon plus liquide de manière à pouvoir travailler.
      Passer le badigeon sans revenir trop dessus, ce n’est pas une peinture qu’on tire.
      Une fois que le mur a été totalement badigeonné en papillon par exemple laisser sécher pendant 24 heures au moins.
      Repasser une deuxième couche plus diluée à convenance.
      Il faut savoir que pour fixer les pigments on peut ajouter différents adjuvants tels que la colle à bois a raison de 125 millilitres pour 10 litres de badigeon par exemple.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.