Caractéristiques des principaux produits d’isolation en fibres de bois

L’isolation en fibres de bois se présente sous la forme de panneaux rigides ou flexibles.

La fibre est obtenue à partir des co-produits de scierie (copeaux, sciures…).

Deux procédés différents permettent de réaliser les panneaux :

– en filière humide

– en filière sèche

La première méthode consiste à broyer et humidifier le bois. La liaison est essentiellement obtenue à partir de la lignine, substance naturelle du bois.

De la paraffine ou de l’amidon peuvent être ajoutés en faible proportion. Cette méthode ne peut pas être utilisée pour les panneaux flexibles en raison de la faible densité.

Pour la seconde méthode, les fibres de bois sont agglomérées avec des fibres polyesters (5 à 20 %) puis compressées pour obtenir des plaques de différentes densités, d’environ 20 mm d’épaisseur.

Celles-ci pourront ensuite être contrecollées pour obtenir l’épaisseur souhaitée.

Les panneaux flexibles sont utilisés indifféremment pour l’isolation extérieure ou intérieure des façades, toitures, sols et plafonds des bâtiments en bois ou en maçonnerie.

Leur flexibilité et leur densité (entre 40 et 55 kg/m3) permet de les utiliser facilement entre les chevrons et les montants de l’ossature bois.

Les panneaux rigides présentent une densité plus élevée (> 100 kg/m3) qui leur permet de résister à la compression.

De ce fait, ils sont particulièrement adaptés pour un usage sur chevrons sans lattes de renfort.

Ils offrent également une protection optimale contre la chaleur et le bruit ainsi qu’une étanchéité à l’air parfaite pour les maisons à ossature bois ou massives.

La présence d’une languette et d’une rainure sur les bords permet d’éviter les ponts thermiques.

Plus la densité est élevée et plus ils atténuent les bruits d’impacts et les bruits aériens.

Ils sont évidemment plus chers que les panneaux flexibles.

À noter que la densité influence directement le coût, mais aussi la qualité et la longévité de l’isolant.

II est donc très important de comparer la densité des différents produits et de choisir le plus adapté à la fonction souhaitée.

Il existe également différents modèles de panneaux rigides pour des utilisations spécifiques (isolant pare-pluie, sous-parquet, cloisons…).

Différents fabricants proposent notamment des panneaux prêts à enduire.

Source LE JOURNAL DU BOIS

Référence Coef. Densité Kg/m3 Composition Épaisseur mm Prix moyen constaté HT au m² en 100 mm d’épaisseur (hors livraison)
PANNEAUX FLEXIBLES
Steico Flex 0,038 50 Fibres de bois, fibres de synthèse (7%), sels d’alumine (protection
incendie)

40 à 200

12,12 €
Homatherm (HolzFlex
Protect)
0,038 55 Fibres de bois, fibres de liaison (polyoléfine), sels minéraux
inorganiques (protection incendie)
30 à 200 15,55 €
Isonat + 0,038 45 Fibres de bois (55%), chanvre (30%), polyester (15%)
40 à 240

10,64 €
Actis 55FX 0,037 50 Fibres de bois (92%), liant polyoléfine (5%) 40 à 120 13,89 €
PXD Flex 0,039 50 Fibres de bois, polyoléfine, ammonium polyphosphate 40 à 200 12,62 €
PANNEAUX RIGIDES
Steico Therm 0,040 160 Fibre de bois, collage des couches 20 à 160 24,75 €

Homatherm HDP
standard
0,038 160
Fibre de bois, silicate de soude (liant)

20 à 120

23,45 €
Actis 110 SD 0,037 110 Fibre de bois naturelles ignifugées (96%), liant pDMI (4%) 80 à 120 20,59 €
Pavatherm 0,042 140 Bois résineux (98%), paraffine (0,5%), colle dispersion (1,5%) 30 à 120 20,75€
Hofatex Therm 0,038 160 Fibres de bois, cellulose, paraffine, amidon 20 à 100 20,00 €

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.