Les premiers éco-prêts à taux zéro, une mesure phare du Grenelle de l’environnement

Depuis le début du mois d’Avril 2009, les prêts marquent le démarrage d’un programme dont le coût fiscal devrait monter en régime, pour atteindre 1,4 milliard d’euros par an et 400.000 logements rénovés en 2013, selon le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo .

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est destiné à aider les particuliers à financer les rénovations thermiques « lourdes » de leurs logements.

Il permet de financer jusqu’à 30.000 euros de travaux. La durée de remboursement est de 10 ans, mais la banque peut proposer de l’étendre à 15 ans.

Ce dispositif vise à permettre aux Français d’améliorer l’isolation de leurs logements pour faire des économies d’énergie.

Il s’agit d’un emprunt sans intérêt pour les particuliers qui en bénéficient, « c’est l’Etat qui paye les intérêts » en accordant un crédit d’impôt aux banques.

Pour l’Etat, le coût fiscal de ce programme devrait atteindre 1,4 milliard d’euros.

Pour bénéficier d’un éco-PTZ, il faut, soit mettre en oeuvre un « bouquet de travaux », soit améliorer la performance énergétique globale de son logement.

Exemple : On peut bénéficier d’un prêt de 20.000 euros pour des travaux d’isolation des combles de son pavillon et l’installation d’une pompe à chaleur.

Tous les particuliers peuvent bénéficier de l’éco-PTZ pour des projets dans leurs résidence principale, y compris les copropriétés et les logements mis en location.

BIo Teknik Construction peut vous aider dans les démarches d’obtention de ce prêt.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.