Comment jardiner écologique ? Nos 4 conseils…

Un coin de soleil parmi nos nuages gris et le printemps arrive.

Il va être temps d’entretenir son jardin. L’occasion idéale de planter et entretenir fleurs et arbustes.

Notre manière de jardiner est-elle respectueuse de Mère Nature ?

Pesticides, arrosage intensif voila des pratiques qui devraient être proscrites.

Il existe des alternatives simples et écologiques…Voici quelques uns de nos conseils.

4 conseils du Jardinier BIOTEK

1. Arrosage BIO

Il est préférable d’arroser en petite quantité, près des racines et uniquement quand il n’y a plus de trace d’humidité.

N’arrosez pas en journée mais le soir, quand l’air est moins sec ou à l’aube.

Et si la pluie est tombée, inutile d’arroser ! Le mieux est  d’installer des cuves pour récupérer l’eau de pluie et arroser ses plantes.

Jusqu’à 600 litres d’eau peuvent être récupérés par mètre carré de toiture (moyenne annuelle française). C’est autant d’eau économisée sur votre facture… et pour la planète !

2. Compostage

Le compostage permet de nourrir le sol et de recycler les déchets verts et de cuisine. La technique est très  simple : Une poubelle noire avec son couvercle suffit

Vous percez quelques trous dans le fond et le tour est joué.

L’idéal peut être aussi les bacs à compost que vous trouverez auprès de votre mairie (sur Issy –les-Moulineaux ils sont vendus 15 euro).

Votre compost accueillera ainsi déchets verts et déchets organiques de cuisine (épluchures, fruits abimés, marc de café, coquilles d’œufs…). Il est cependant indispensable de varier les déchets et de les mélanger. Vous pourrez ensuite épandre votre compost au pied des arbustes, en surface, à l’automne et au printemps.

Si vous pouvez vous procurer des Lombrics (ver de terre)  l’accélération et la transformation des déchets en compost sera alors plus rapide.

3. Engrais verts

Outre les engrais bio et naturels, il existe des engrais verts. Les engrais verts sont des plantes à croissance rapide, cultivées pour améliorer les sols.

En le couvrant, elles protègent le sol et se substituent aux mauvaises herbes. Une fois fauchées, on les enfouit dans la terre.

Ainsi, elles drainent le sol et le fertilisent naturellement. En se décomposant, les engrais verts vont donc enrichir le sol en azote et en matières organiques. Moutarde, trèfle, seigle, sarrasin, pois… Autant d’engrais verts qui seront les amis du jardinier écolo ! Voilà donc une façon écologique et économique de fertiliser son sol, sans impacter sur l’environnement !

4. Anti bestioles écolo

Par exemple, si la capucine attire inévitablement les pucerons (mais aussi les coccinelles !), œillets d’inde, menthe, thym et sarriettes les repoussent ! De même l’ail, l’absinthe, la prêle et la sauge sont d’excellents fongicides.

Pour les pucerons, une astuce très simple :

Dans un flacon « style nettoyant à vitre » mélangez du liquide vaisselle avec de l’eau et pulvérisez le tout sur les plantes attaquées par les pucerons, vous constaterez que ces petites bêtes n’aiment pas beaucoup ça.

Si vous aussi connaissez d’autres astuces, n hésitez pas à réagir à la suite de ce billet.
Inscrivez-vous sur le site et donnez votre avis !!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.