Chantier Participatif Hélène DECARPIGNIES jour après jour

Hélène DECARPIGNIES

Bonjour

je suis auto constructrice depuis plusieurs chantiers, et je me suis lancée moi-même dans cette grande aventure afin de construire un espace où nous pourrons échanger sur ma passion du chant, de l’écologie et des rencontres humaines.

Je vais essayer avec l’écriture de plusieurs billets de vous détailler les différentes étapes de ma réflexion et de ma construction.

Vous pourrez également retrouver sur ce lien : l’évolution de ma maison tout en images.

Il ne faut pas oublier toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagnée dans cette démarche humaine et écologique.

Avant toute chose, j’ai très vite été convaincue que le geste écologique devait prendre une importance dans notre vie de tous les jours.

Maison de Mr Feuillette à Montargis (45)

Une opportunité de me rapprocher de mes enfants et les nombreux stages que j’ai suivi en tant qu’aide-autoconstructrice sur les chantiers participatifs Bot Mobil et avec Tom RIJVEN ont fini de me convaincre pour me lancer dans la construction de ma propre maison.

Presque par hasard, je trouve un terrain en friche à coté de la bonne ville de Montargis célèbre pour abriter la première construction en paille de Mr Feuillette (1921).

Voilà le terrain à son origine.

Entre bois et champs

Mon Terrain avant la maison

Plusieurs méthodes possibles pour construire en paille.

Ballots de Paille

Une maison en paille ce n’est pas seulement des murs constitués de ballots de paille, les traditionnels botte de 35 cm x 45 cm x 70 cm (15kg) empilés les uns sur les autres.

La mienne aura une ossature en bois pour soutenir la toiture (structure poteau-poutre) mais ce n’est pas la seule technique. La paille est protégée des intempéries par un enduit à la terre pour assurer un bon déphasage thermique.

A la réflexion je ne connaissais pas encore le système proposé par Bio Teknik Consulting avec leur procédé de murs à ossatures bois en kit.

Une partie de leur procédé de construction constitue d’ailleurs l’intérieur des murs de paille afin d’assurer la cohésion de l’ensemble du mur de cette maison en paille.

Donc ce sera du poteau/poutre avec remplissage en paille

Ossature poteau/poutre de ma maison

La suite dans un prochain post ...

Lire la suite »

Les aides et les subventions écologiques : comment s’y retrouver?

Simuler vos subventions et vos aides

Ces dernières années, les performances des équipements traditionnels d’isolation, de chauffage ont été beaucoup améliorées.

De nombreux équipements recourant aux énergies renouvelables, qui permettent de réduire fortement les émissions polluantes, ont été industrialisés et diffusées largement.

Plus performants, ces équipements sont aussi plus chers. C’est pourquoi un effort important est réalisé pour vous aider financièrement à améliorer votre équipement.

Lire la suite »

Salon national de la maison neuve 2009

Salon National de la maison neuve

Tous les acteurs de la construction individuelle réunis à Paris pendant 3 jours.

Les 18, 19 et 20 septembre 2009, Paris Expo ouvrira ses portes au salon Choisir Sa Maison pour la 8ème année consécutive.

Devenu incontournable, ce rendez-vous salon permet aux particuliers de s’informer et de récolter toutes les informations nécessaires à la réussite de leur projet.

Constructeurs, architectes, fournisseurs d’énergie, industriels, banques, institutionnels… Nombreux seront les professionnels présents sur cette édition 2009 du salon Choisir sa Maison, le Salon National de la Maison Neuve.

Bien que fragilisé par la crise économique qui touche actuellement toutes les filières, le marché de la maison neuve reste un secteur d’avenir : faire construire reste un rêve partagé par un grand nombre de Français et les constructeurs sont aujourd’hui les plus aptes à répondre aux prochaines réglementations thermiques de 2012 et 2020.

Quant aux particuliers qui se lancent dans l’aventure, ils peuvent parfois être confrontés à un long parcours semé d’embuches.

Trouver le bon interlocuteur, le bon financement, l’offre la plus adaptée à ses attentes et à ses besoins… : il est primordial, avant de démarrer un projet de construction, de comprendre et d’étudier toutes les pistes et solutions du marché.

Pour ce faire, un rendez-vous incontournable : Choisir sa Maison qui cette année encore, permettra aux visiteurs de rencontrer en un seul et même lieu tous les professionnels qui les aideront à mener à bien leur projet.

Renforcée par le Grenelle de l’Environnement, la dynamique de développement & construction durables est désormais un objectif national (et international) majeur : dès aujourd’hui, pour répondre aux réglementations de demain, les maisons neuves doivent être plus saines, plus économes en énergie, mieux isolées…

Dès lors, les particuliers désireux de faire construire leur maison doivent connaitre et comprendre ces nouveaux enjeux, et se poser dès maintenant les bonnes questions : Comment construire une maison respectueuse de l’environnement ?

– A qui s’adresser pour la faire construire ?

– Quels sont les meilleurs matériaux à utiliser ?

– Existe-t-il des aides financières spécifiques ?

Là encore, le salon Choisir sa Maison 2009 sera l’occasion d’apporter aux visiteurs les bonnes réponses et de leur expliquer toutes les possibilités pour bâtir une maison conforme à leurs envies, à leurs besoins et aux exigences de demain.

Lire la suite »

Chaux aérienne CL 90 versus Chaux hydraulique NHL?

Sous la dénomination « chaux naturelle » on trouve donc deux types de chaux :

Nous allons essayer d’y voir plus clair …

Tout d’abord un petit rappel du cycle de fabrication de la chaux :

Le cycle de Fabrication de la Chaux

Chaux Aérienne type CL90

Sa prise à l’air par carbonatation (absorbtion du CO² contenu dans l’air ambiant) fait d’elle la chaux particulièrement adaptée aux enduits en milieux secs. Diluée avec de l’eau, elle constitue des peintures naturelles qui agrémentées de pigments, décorent les enduits.

Sa prise très lente (entre 24 et 48H) rend son emploi très souple et convient tout particulièrement aux novices en maçonnerie.

Avantage à ne pas négliger : un mortier à la chaux CL peut se conserver très longtemps.

On peut le conserver dans un récipient (type grosse poubelle), de le recouvrir de quelques centimètres d’eau qui empêchent toute prise d’air et de fermer le couvercle pour éviter l’évaporation (à surveiller de temps en temps pour vérifier le niveau d’eau).

La chaux en poudre est vendue en sacs de 25 kg. La chaux en pâte, plus fine et plus particulièrement adaptée aux laits de chaux, en pots de contenance variable.

Dans cet exemple, la marque proposant la chaux aérienne utilise encore l’ancienne dénomination CAEB mais sur l’un des côtés, le sigle CL 90 est également indiqué.

Elle est également commercialisée sous d’autres marques :

Sa résistance mécanique est de 30 kg/cm² à 28 jours.

Chaux en pâte

Le coût des chaux en pâte est  plus élevé et se situe,  entre 20 et 35 € le seau de 20 kg.

La pâte de chaux est un produit naturel.

Elle est sous forme de pâte pour avoir la certitude qu’elle soit éteinte et protégée de l’air.

Auquel cas, cela lui serait néfaste car il y aurait recarbonatation.

Son conditionnement en seau permet de la conserver à vie à condition de recouvrir la pâte de quelques centimètres d’eau. 

Chaux Hydraulique de type NHL

Sa prise se fait d’abord à l’eau puis à l’air.

Elle est conseillée en extérieur (façades exposées, dalles…) mais en intérieur aussi pour les pièces humides (salles d’eau, dalles, caves, murs enterrés…).

Elle est aussi souvent employée dans les enduits isolants au chanvre (qui nécessite beaucoup d’eau) afin de favoriser une prise plus rapide. Contrairement à la chaux aérienne, sa conservation une fois gâchée ne peut aller au delà de 24 h.

Elle laisse respirer les murs en favorisant les échanges gazeux dans ceux-ci.

Elle évite les remontées d’humidité dans les murs du fait de cet échange.

On la trouve sous 3 dénominations caractérisées par la présence d’un chiffre suivant les trois lettres « NHL ».

Attention certaines chaux hydrauliques sont mélangées avec du ciment.

Leur dénomination est alors complétée d’un Z (exemple : NHL 5 – Z).

Ces produits sont à éviter car la présence de ciment dans la chaux en annule les qualités perspirantes.

Le chiffre, donc, détermine le taux d’hydraulicité de la chaux. Plus le chiffre est gros, plus la chaux est hydraulique, plus sa prise est rapide, plus sa résistance mécanique est grande :

La chaux hydraulique NHL est vendue en 35 kg et en général de couleur grise.

Mais elle peut exister « blanche » ( en 3,5) ce qui facilite alors la mise en œuvre des rejointoiements destinés à être teintés.

Elle met en valeur les sables locaux par sa blancheur constante et elle permet d’obtenir toutes les teintes souhaitées

En règle générale, la NHL est moins chère que la CL 90 .

Son prix dépend de son hydraulicité (2, 3,5 ou 5). 

La NHL 5 est la plus hydraulique des trois et sa prise s’effectue en 3 à 5H. Elle est particulièrement recommandée dans la fabrication de dalles et dans les cas de nécessité de prise rapide.

Leur résistance mécanique (toujours à 28 jours) s’échelonne entre :.

ATTENTION ! A éviter… Ne jamais verser l’eau sur la chaux, mais toujours plonger la chaux dans l’eau

Attention : La chaux est corrosive. Il faut prendre des précautions lors de sa manipulation : lunettes, masques et gants de rigueur !

 

Lire la suite »

Le 27 août, un spectacle à couper le souffle attend le monde… Deux lunes cohabiteront dans le ciel étoilé ! Intox ou réalité?

Si ces dernières semaines vous avez reçu un mail annonçant la présence, dans la nuit du 27 août 2009, de deux lunes dans le ciel (sic), vous pouvez l’effacer : c’est un canular. Exactement comme en 2007, on nous promet un spectacle phénoménal avec Mars aussi grosse que la Lune. En fait, cette nuit-là, il ne se passera rien de particulier au dessus de nos têtes.. ou alors quelques étoiles filantes…

hoax lunaire du 29 aout 2009

Interrogé par le site hoaxbuster.com qui déjoue les canulars et arnaques en ligne, Jean-Marie Hameury, directeur adjoint de l’INSU (Institut National des Sciences de l’Univers), ne comprend pas « comment un tel bruit peut être lancé et répercuté ». En effet, pour que Mars et la lune ait le même diamètre apparent (depuis la Terre), « il faudrait que Mars soit à moins de 800.000 kilomètres de la terre ». Or, la distance réelle oscille « entre 56 et 400 millions de kilomètres ».

Selon Jean-Marie Hameury, la seule explication rationnelle à ce message abracadabrantesque vient d’un évènement astronomique datant du 27 août 2003. En effet, ce jour-là « la distance entre les deux planètes était à son minimum absolu » (soit 56 millions de kilomètres) et Mars est apparue comme très brillante. Le chercheur précise d’autre part que si jamais deux corps aussi massifs que la Terre et Mars étaient aussi proches que le décrit le message, cela amènerait immanquablement à une collision entre les deux…

Cette situation ne peut en aucun cas se produire dans la mesure où « il faudrait qu’une perturbation majeure ait lieu, par exemple si un corps très massif entrait dans le système solaire interne – ce qui, bien entendu, n’a pas été détecté ».

En conclusion, la nuit du 27 août, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles. Il ne se passera finalement rien de plus que tous les autres soirs et vous aurez beau écarquiller les yeux, vous ne verrez toujours que notre bonne vieille lune.

Lire la suite »

Naissance d’une maison paille bio-climatique – Chantier Participatif Hélène DECARPIGNIES

Venez participer bénévolement à la naissance d’une maison en paille bio-climatique entre bois et champs sur un beau terrain arboré de 5890 m2, proche de Montargis  » la Venise du Gâtinais » à 45 minutes au Sud de Paris.

photo chantier participatif Helene Decarpignies

Il y aura aussi, si le coeur vous en dit, des petits plats mitonnés et des barbecues, du camping  ( sauvage mais autorisé !), du chant, du Kundalini Yoga et tout ce que vous aurez envie de partager…

Alors, à bientôt pour ces moments inoubliables….

Laisser un commentaire pour avoir les coordonnées.

Cordialement

Hélène DECARPIGNIES

photo Helene DECARPIGNIES sur son toit en botte de paille

Lire la suite »

Enfin des travaux écologiques participatifs !

Rencontres, échanges, éco-construction, entraide et partage sont les maîtres mots d’un chantier participatif réussi.

Bio Teknik Consulting s’inscrit également dans cette démarche.

Nous apportons notre expertise et notre suivi de chantier à titre bénévole.

Le concept est simple, il s’agit de participer gratuitement à la réalisation d’une maison écologique.

En échange vous apprendrez de nouvelles techniques en matière de construction écologique.

Le gîte et le couvert sont généralement fournis par les propriétaires des lieux.

Paille, chanvre, chaux ou encore torchis, à chaque chantier sa spécialité.

Convivialité et bonne humeur sont de rigueur avis aux amateurs !

photo eco chantier participatif avec Bio Teknik Construction

Voici un exemple de chantier dans lequel votre serviteur BIOTEK a participé et qui cherche des petites mains CLIQUEZ ICI

Lire la suite »
1 3 4 5 6 7 9