Chaux aérienne CL 90 versus Chaux hydraulique NHL?

Sous la dénomination « chaux naturelle » on trouve donc deux types de chaux :

Nous allons essayer d’y voir plus clair …

Tout d’abord un petit rappel du cycle de fabrication de la chaux :

Le cycle de Fabrication de la Chaux

Chaux Aérienne type CL90

Sa prise à l’air par carbonatation (absorbtion du CO² contenu dans l’air ambiant) fait d’elle la chaux particulièrement adaptée aux enduits en milieux secs. Diluée avec de l’eau, elle constitue des peintures naturelles qui agrémentées de pigments, décorent les enduits.

Sa prise très lente (entre 24 et 48H) rend son emploi très souple et convient tout particulièrement aux novices en maçonnerie.

Avantage à ne pas négliger : un mortier à la chaux CL peut se conserver très longtemps.

On peut le conserver dans un récipient (type grosse poubelle), de le recouvrir de quelques centimètres d’eau qui empêchent toute prise d’air et de fermer le couvercle pour éviter l’évaporation (à surveiller de temps en temps pour vérifier le niveau d’eau).

La chaux en poudre est vendue en sacs de 25 kg. La chaux en pâte, plus fine et plus particulièrement adaptée aux laits de chaux, en pots de contenance variable.

Dans cet exemple, la marque proposant la chaux aérienne utilise encore l’ancienne dénomination CAEB mais sur l’un des côtés, le sigle CL 90 est également indiqué.

Elle est également commercialisée sous d’autres marques :

Sa résistance mécanique est de 30 kg/cm² à 28 jours.

Chaux en pâte

Le coût des chaux en pâte est  plus élevé et se situe,  entre 20 et 35 € le seau de 20 kg.

La pâte de chaux est un produit naturel.

Elle est sous forme de pâte pour avoir la certitude qu’elle soit éteinte et protégée de l’air.

Auquel cas, cela lui serait néfaste car il y aurait recarbonatation.

Son conditionnement en seau permet de la conserver à vie à condition de recouvrir la pâte de quelques centimètres d’eau. 

Chaux Hydraulique de type NHL

Sa prise se fait d’abord à l’eau puis à l’air.

Elle est conseillée en extérieur (façades exposées, dalles…) mais en intérieur aussi pour les pièces humides (salles d’eau, dalles, caves, murs enterrés…).

Elle est aussi souvent employée dans les enduits isolants au chanvre (qui nécessite beaucoup d’eau) afin de favoriser une prise plus rapide. Contrairement à la chaux aérienne, sa conservation une fois gâchée ne peut aller au delà de 24 h.

Elle laisse respirer les murs en favorisant les échanges gazeux dans ceux-ci.

Elle évite les remontées d’humidité dans les murs du fait de cet échange.

On la trouve sous 3 dénominations caractérisées par la présence d’un chiffre suivant les trois lettres « NHL ».

Attention certaines chaux hydrauliques sont mélangées avec du ciment.

Leur dénomination est alors complétée d’un Z (exemple : NHL 5 – Z).

Ces produits sont à éviter car la présence de ciment dans la chaux en annule les qualités perspirantes.

Le chiffre, donc, détermine le taux d’hydraulicité de la chaux. Plus le chiffre est gros, plus la chaux est hydraulique, plus sa prise est rapide, plus sa résistance mécanique est grande :

La chaux hydraulique NHL est vendue en 35 kg et en général de couleur grise.

Mais elle peut exister « blanche » ( en 3,5) ce qui facilite alors la mise en œuvre des rejointoiements destinés à être teintés.

Elle met en valeur les sables locaux par sa blancheur constante et elle permet d’obtenir toutes les teintes souhaitées

En règle générale, la NHL est moins chère que la CL 90 .

Son prix dépend de son hydraulicité (2, 3,5 ou 5). 

La NHL 5 est la plus hydraulique des trois et sa prise s’effectue en 3 à 5H. Elle est particulièrement recommandée dans la fabrication de dalles et dans les cas de nécessité de prise rapide.

Leur résistance mécanique (toujours à 28 jours) s’échelonne entre :.

ATTENTION ! A éviter… Ne jamais verser l’eau sur la chaux, mais toujours plonger la chaux dans l’eau

[nice_alert]Attention : La chaux est corrosive. Il faut prendre des précautions lors de sa manipulation : lunettes, masques et gants de rigueur !
[/nice_alert]

 

Lire la suite »

Enfin des travaux écologiques participatifs !

Rencontres, échanges, éco-construction, entraide et partage sont les maîtres mots d’un chantier participatif réussi.

Bio Teknik Consulting s’inscrit également dans cette démarche.

Nous apportons notre expertise et notre suivi de chantier à titre bénévole.

Le concept est simple, il s’agit de participer gratuitement à la réalisation d’une maison écologique.

En échange vous apprendrez de nouvelles techniques en matière de construction écologique.

Le gîte et le couvert sont généralement fournis par les propriétaires des lieux.

Paille, chanvre, chaux ou encore torchis, à chaque chantier sa spécialité.

Convivialité et bonne humeur sont de rigueur avis aux amateurs !

photo eco chantier participatif avec Bio Teknik Construction

Voici un exemple de chantier dans lequel votre serviteur BIOTEK a participé et qui cherche des petites mains CLIQUEZ ICI

Lire la suite »