L’Architecte des Bâtiments de France : un allié dans votre projet

L’achat d’un terrain de construction en site protégé modifie les modalités d’attribution d’un permis de construire : il vous faut obtenir l’approbation de l’Architecte des Bâtiments de France du département concerné.

Il fait partie du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine, un service extérieur du Ministère de la Culture et de la Communication.

Sa mission principale consiste à « promouvoir une architecture et un urbanisme de qualité s’intégrant harmonieusement dans le milieu environnant ».

A cette fin l’Architecte des Bâtiments de France donne un avis sur :

• l’entretien des monuments historiques,
• leur restauration et les subventions liées,
• tous les projets situés dans un périmètre de 500 mètres autour des monuments historiques et dans les sites classés.

D’autres missions visent le développement durable de l’espace, et notamment la qualité de l’habitat : insertion de l’architecture contemporaine dans les paysages, réhabilitation du bâti existant.

Si votre terrain se situe dans la zone d’intervention de l’Architecte des Bâtiments de France, votre demande de permis de construire est donc soumise à son approbation , en plus de celle de la commune.

François Dupont, Architecte des Bâtiments de France, Chef du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine des Vosges

Nous avons également un rôle de conseil, c’est pourquoi il est préférable de nous consulter avant de déposer le permis de construire , tout comme il est judicieux de prendre l’avis du CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) dans les zones non protégées. Gardez à l’esprit que pour chaque projet, il y a toujours une solution architecturale !

Lire la suite »

Comment reconnaître les insectes du bois?

Coupe tronc d'arbre
Les « vrais » Insectes xylophages « mangent » le bois de construction en creusant des galeries dans l’aubier (bois secondaire jeune périphérique) ou le « coeur » (duramen : bois secondaire le plus ancien donc le plus dur). Suivant la « qualité » du bois attaqué la durée du cycle larvaire est plus ou moins longue.

Le duramen dit « bois parfait » : 
Il est constitué de cellules mortes aux membranes épaisses (cellulose, lignine) et dures où les éléments nutritifs ne circulent plus, La conservation du bois est assurée par des gommes, des résines et des tanins qui imprègnent les cellules.
L’aubier :
Les cellules de l’aubier sont vivantes, actives et à membranes minces ; la sèvre brute de l’arbre y circule et les manières nutritives s’y accumulent.

Tableau des principaux Insectes xylophages :

  ADULTE LARVE DEGATS
CAPRICORNE Capricorne adulte Larve du capricorne Dégâts du capricorne
  10 à 20 mm
noir ou brun
10 à 25 mm
blanc ivoire
Vermoulures en forme de petits tonnelets,trous de sortie ovales ou irréguliers de 7 à 10 mm
    Attaque : dans l’aubier ou le bois parfait non duramenisé Bois attaqués : uniquement la partie aubieuse des résineux (charpentes, solives, planchers, menuiseries)
VRILLETTE Vrillette adulte Larve de vrillette Dégâts de la vrillette
  2,5 à 5 mm
brun plus ou moins foncé
5 à 7 mm
blanc
Vermoulure claire et granuleuse, trous de sortie circulaires de 1 à 4 mm Galeries circulaires, parallèles au fil du bois
    Attaque : bois de mise en oeuvre, meubles, livres …. Bois Attaqués : résineux et feuillus infestés par un champignon de pourriture cubique ou fibreuse
LYCTUS Lyctus adulte Larve de lyctus Dégâts du lyctus
  2,5 à 6 mm
brun roux
 5 à 7 mm
blanchâtre, glabre
Vermoulure claire en fleur de farine, trous de sortie circulaires de diamètre <2 mm galeries parallèles au fil du bois
    Attaque : bois de mise en oeuvre Bois attaqués : Feuillus et tropicaux riches en amidon
TERMITE Termite adulte Termite adulte Dégâts du termite
  4 à 9 mm
blanc et beige
4 à 9 mm
blanc et beige
Fines lamelles de bois (genre mille-feuille)
    Attaque : Le termite est redoutable et ses attaques sont peu visibles car
il évolue à l’abri de la lumière. Il est donc important de surveiller
régulièrement sa charpente
Bois attaqués : Toutes essences de bois

Carte de France des Termites

Lire la suite »

Produits naturels de traitement du bois

En construction conventionnelle, on utilise plutôt des essences de bois naturellement non résistantes comme le sapin blanc ou l’épicéa.

On a donc pris l’habitude de les traiter pour qu’elles deviennent utilisables sans risque de dommages liés aux insectes xylophages.

Le sel de bore pour traiter le bois

Le sel de bore est le produit naturel de prédilection pour le traitement préventif du bois en construction écologique.

Il subit néanmoins depuis peu quelques foudres : la Directive européenne 2OO8/58/CE du 21 août 2008 le classe comme élément reprotoxique (sous l’appellation « tétraborate de disodium décahydrate »). Depuis juin 2009, l’étiquetage sur les produits en contenant plus de 8,5 % est obligatoire.

Ne nous alarmons pas pour autant de la toxicité de ce produit. Utilisé avec précaution (masque et gants), comme de nombreux autres produits naturels (chaux par exemple), le sel de bore est sans danger.

Son plus grand défaut est bien sa lessivabilité qui en fait un produit difficilement utilisable par la grande industrie de la construction bois.

Présence des insectes mangeurs de bois

Coupe tronc d'arbre

Les vrillettes attaquent l’aubier des feuillus et des résineux. On trouve aussi des lyctus, mais moins souvent.

Ils sont faciles à repérer, il y a des petits amas de poussière de bois sous l’endroit où elles se trouvent.

Les capricornes, plus gros, mais heureusement beaucoup plus rares, n’attaquent que les résineux, et creusent des galeries plus grosses.

Aucun d’entre eux ne va attaquer les poutres dans toute leur longueur, ou profondeur et les faire tomber en quelques semaines ! Une fois qu’ils sont identifiés, il suffit de choisir le traitement approprié.

Pour identifier ces mangeurs de bois, le plus sûr est de demander l’avis d’un professionnel. Et pour avoir un avis objectif, faites appel à un expert certifié par le FCBA.

Moins nocifs heureusement que les produits commercialisés il y a quelques années, les traitements sont désormais tous à base de perméthrine ou de cyperméthrine.
Peu volatiles, ces substances se retrouvent essentiellement dans les poussières de nos maisons si elles sont appliquées sur des pièces de bois visibles.

Leur toxicité n’est pas encore clairement définie : la perméthrine est classée cancérogène possible aux États-Unis.

On trouve également chez les distributeurs d’éco-matériaux des traitements à base de silice et silicates, des minéraux durs que l’on trouve notamment dans la croûte terrestre, le quartz et les roches volcaniques, qui se contentent de modifier la structure du bois, la rendant inapte à la consommation par les insectes.

Des produits potentiellement allergisants

Les résines naturelles de ces produits contiennent néanmoins des terpènes qui peuvent être allergisants pour les personnes sensibles.

Alors, avant de badigeonner la totalité d’une charpente, assurez-vous de ne pas être allergique au produit. Vous pouvez faire un essai en plaçant pendant une dizaine de jours, un morceau de bois recouvert du produit dans votre chambre à coucher. Si aucun symptôme n’apparaît (irritation des muqueuses, irritation oculaire, maux de tête, toux, insomnies…), c’est que vous n’êtes pas allergique.

En traitement curatif, on trouve également chez les distributeurs d’écomatériaux des produits à base d’huile végétale. Ces huiles sont pour la plupart seulement répulsives, sauf le géraniol qui a la propriété de dissoudre la chitine (le squelette) des insectes entraînant leur mort par dessiccation. Ces produits huileux peuvent également contenir des terpènes.

Les alternatives à la chimie de synthèse existent donc, mais n’ont pas encore été évaluées de manière scientifique « objective ». Nous n’avons que les données fabricants et quelques retours de professionnels.

Vous l’aurez compris le sujet est complexe et comme souvent il faut que les entreprises soient solides financièrement pour pouvoir se payer les certifications.

Conclusion

Retenez-donc que le choix du bois et de sa qualité est essentiel, autant qu’une bonne mise en œuvre.

Enfin, sachez qu’il sera toujours plus aisé de prévenir les attaques de xylophages que de les exterminer…

Tableau récapitulatif

Nom commercial Type d’action Mode d’application Précaution Avantages
Sel de bore Borax, Ecobore, Xylobore Préventive Pinceau, Trempage, pulvérisation, insertion de bâtonnets Protection avec masque et gants Éviter de laisser les bois apparents car le produit est lessivable et se dissous dans l’eau (pluie) Facile d’emploi Peu cher
Silice et Silicates Woodbliss, Termibio WB1030, Nahos HM1 Préventif et curatif Pinceau, Rouleau, Trempage, Injection Eclaicissement du bois Pas d’étude scientifique de validation Non toxique sauf allergie aux terpènes
Huiles Essentielles Huile de cèdre, Cellubio, Insectifuge, Insect-controle Préventif et curatif Pinceau, Pulvérisation Vertus curatives loin d’être établies !! Non toxique sauf allergie aux terpènes
Lire la suite »

Construction et Assemblage MOB (maison à ossature bois) – Système Poteaux-Poutres

Le système poteaux-poutres découle de la construction en bois présente dans les ouvrages des ingénieurs.

Le système consiste à créer une sorte de grande structure ouverte formée, comme le nom l’indique, de poteaux et de poutres supportant les planchers, les cloisons et la toiture. Cette méthode concentre l’effort structurel sur les points d’appui, les poutres et les colonnes, dont la composition et le dimensionnement sont optimalisés.

Le contreventement est assuré soit par la rigidité des assemblages soit en plaçant des croix de Saint André en bois ou encore par le remplissage de certaines parois. En effet, les parois ne sont pas porteuses mais peuvent contribuer à la rigidité de l’ensemble. 

 

Généralement, les différentes pièces de structure sont préparées en atelier et assemblées sur chantier à l’aide d’une grue.

Cette technique, grâce aux sections et longueurs qu’elle permet de réaliser, est surtout destinée aux grands ouvrages tels que halls de sports, piscines, bâtiments industriels et tous les types d’ouvrages où les éléments structurels doivent franchir des portées importantes.

D’autre part, on a aussi recours à cette méthode dans les bâtiments de plus petites dimensions où, couplée à une ossature bois, elle permet de prévoir certaines portées plus importantes comme une baie de fenêtre de quelques mètres ou de créer un living de grande dimension.

Une poutre massive de grosse section peut franchir quelques 10 mètres de portée. Alors qu’actuellement, en bois lamellé-collé, on peut atteindre des portées de plusieurs dizaines de mètres.

Avis BIO TEKNIK CONSTRUCTION
 
Les Avantages du système poteau poutre sont les suivants :

– très grande diversité architecturale
– possibilité de réaliser des portées exceptionnelles
– rapidité d’exécution
– construction sèche et, par conséquent, possibilité d’emménager rapidement
– cloisons et parois peuvent être modifiées à volonté

Lire la suite »